dimanche 13 mai 2018

femme a poils, petit retour d'expérience


Mi janvier 2018, j'ai commencé a me questionner sur l'épilation, je vous en ai fais part d'ailleurs ici
Avoir des poils a cette période de l'année n'était pas compliquée. 

Maintenant que le beau temps est arrivé, qu'en est il? 


Mes jambes


Et bien comme vous le voyez , ou pas, j'ai les jambes poilues. Enfin... je suis pas épilé depuis 3 mois , et de loin, ça se voit pas. 
Je suis donc sortie les poils a l'air libre , en robe sans complexe pour aller bronzer avec des copines qui elles s’épilent mais qui n'ont pas été choquée, amusée oui, mais sans plus. 
En même temps, je suis pas si poilue que ça finalement, les années de lourdes épilations on diminuer fortement ma toison. 

zoom sur le poils

Comme vous pouvez le constater, même de prêt c'est pas choquant. Ce n'est pas dégoutant , ni masculin. C'est juste des poils. Et c'est quelque chose d'intime, donc très peu de personne son ammener a regarder mes poils de prêt. Et dans notre société nombriliste, les gens ont autre chose a regarde que mes jambes ou mes aisselles. 
Pourtant je vais m'épiler encore, pas tout, pas tout le temps... les jambes surtout. Bien que ça ne soit pas moche, choquant ou autre, je préféré mes jambes sans poils, ma peau semble plus sèche avec les poils, ça donne un aspect peau de croco que j'aime pas. Surtout au niveau des genoux. 

Mais je sais aujourd'hui que si j'épile mes jambes , c'est surtout et avant tout pour moi, parce que c'est ainsi que je m'aime , et non pour correspondre à un critère de beauté. Je sais aussi que je ne vais pas partir a la chasse aux poils tous les 15 jours, je peux sortir sans être épilée sans me sentir mal à l'aise, moche , ou pas féminine. 

Et qu'en est t'il du reste du corps? 


aisselles non épilée depuis mi janvier 

Et bien mes aisselles je les aime au naturel. J'entretiens pour éviter qu'elles concurrence mes cheveux, mais elles sont bien comme ça. Je suis pas toute la journée les bras en l'air, donc c'est pas gênant. Niveau odeur , sincèrement avec mon déo fait maison et naturelle ça va , je n'empeste pas tout l'open space au travail. d'ailleurs personnes n'a vraiment remarqué que je m'épile pas. Et je trouve en rien que cela fasse négligée. Même avec une petite robe. 

Pour le pubis, je vais continuer a épiler se qui dépasse de la culotte, ça je trouve ça pas charmant du tout. Le reste ne me dérange pas, bien au contraire. Je pense que revenir en arrière est compliqué, un pubis épiler intégralement je trouve ça pas du tout sexy. Pas femme, mais très et trop enfant. 

Bref , je fais a ma sauce, comme je me sens, j'entretiens, mais je me prends plus la tête avec ça. C'est tellement intime que de toute façon personne ne voit, et je ne parle pas que du pubis. Il y a que dans les pubs que les gens s'embrasse a tout bout de champs les aisselles, ou dans l'intimité. Dans le quotidien personne n'y prête attention. 

D'ailleurs , petite anecdote: J'ai un petit garçon de 5 ans maintenant, curieux de tout. La dernière fois j'épilais mes jambes , et il m'a demandé pourquoi je faisais ça, limite choqué. 
Donc en réalité c'est vraiment une question d'éducation et de formatage. Si les hommes et les femmes n'étais pas sans cesses exposés a des images de femmes lisses comme Barbie, ça ne poserait question a personne. 

Et vous, vous en pensez quoi? 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire