dimanche 3 juin 2018

mes débuts avec le flux libre instinctif


Ca fait un moment que je chemine vers plus de naturel, plus de simplicité , et surtout un retour à ma féminité. 
Et du coup il fallait bien qu'après les poils, le soutif, je questionne la question des règles. 

Alors déjà , depuis que mon fils est né, et le retour de mon cycle , j'ai abandonné les protections hygiéniques classique, pour passer au lavable. Plus écolo, plus réglo. 
Avec ça, j'ai pu constater plusieurs choses... déjà que contrairement à ma croyance sortie de je ne sais où, le sang ne s'écoule pas en continue. Mais par moment dans la journée. Et avec les serviettes lavables ( bien moins absorbantes que nana, always et autres) j'ai bien sentie ces moments d'évacuations au cours de la journée. 
J'ai aussi compris un peu mieux le fonctionnement de mon corps, et de mon intimité interieur par le biais de la cup. Et oui avec elle on a intérêt de savoir où est notre col de l'utérus pour bien placer la chose et éviter les fuites. 

De là, j'ai commencé à lire des articles et voir des vidéos de nana qui pratique le flux libre instinctif. Et en lisant les articles, je me suis dit: " chouette , ça a l'air hyper bien, et trop fastoche!" 
Oui trop fastoche... 

Bon moi , en toute franchise , je galère, mais vraiment. 
J'y crois à cette possibilité d'un jour réussir a me passer totalement de protection hygiénique. Mais depuis 2 cycles que je teste le flux libre instinctif, j'ai l'impression de voir mon fils dans l'apprentissage de la propreté il y a 3 ans. 
Mais en réalité c'est ça, je suis dans l'apprentissage de mon autonomie, et ma continence. Parce que oui, la femme est continente si elle sait qu'elle a ce pouvoir et si elle apprend à s'écouter. 

Alors comment je fais? 
Sachant que je travail, et que j'ai pas la possibilité d'aller au toilette quand je le désire. 
Je pratique surtout le week end, et la nuit. 

Les week end donc , je vire les protections, juste une culotte noire de préférence... et ma tenue. Et j'essais d'être a 100% connectée a mon bas ventre, mon utérus, ma paroie vaginale.. pour sentir quand le flux est sur le point de se libérer, pour ensuite l'évacuer au toilette. 
Un peu comme un enfant a qui on retire la couche et qui doit sentir le moment ou il a envie et bien calculer pour éviter de se faire dessus. 
J'ai eu des ratés en deux coup de test, c'est je pense normale. On n'y arrive pas tout de suite, même si dans certaines vidéos les filles ont l'air de gérer dès le premier cycle. 
C'est possible, mais ça arrive de foiré. Moi je te le dis! 

Je pense que c'est un apprentissage sur la durée. Il faut vraiment être sereine avec ça. Et une fuite n'est pas un échec. Sinon nous aurions jamais été propre, n'est ce pas? 

Je reviendrais dans quelques cycles vous dire où j'en suis et si enfin je suis libre de ne plus porter de protections. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire